Conservatoire

Parcours musical et chorégraphique...

Parcours musical et chorégraphique...

Chaque année des élèves du Conservatoire Henri Duparc de la Communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées se distinguent lors de concours nationaux ou internationaux. Avec la crise du Covid-19, l’information restée en sommeil s’enrichit aujourd’hui de nouveaux succès d’élèves ou d’anciens élèves. La direction et les personnels du Conservatoire sont heureux de leur rendre aujourd’hui l’hommage qu’ils méritent.

 

La musique :

Chair FIRDAWS a commencé ses études pianistiques au Conservatoire Henri Duparc. Actuellement en 2e cycle, troisième année, elle poursuit son apprentissage du piano dans la classe de Jean-Paul CRISTILLE. Encouragée par son professeur, Chair s’est présentée le 2 février dernier au « 6e Concours International de Piano à Cognac ».  A 13 ans, elle a obtenu une « Première Mention à l’Unanimité » dans la catégorie 2e cycle, quatrième année.

 

 

La danse :

Le 22 février dernier plusieurs élèves inscrits en danse classique dans les classes de Nathalie HALLAY ont participé au 11e Concours International de Danse classique et néo-classique de Toulouse organisé par l’Association « Je Monte sur Scène ». Le jury, composé comme chaque année de personnalités connues sur la scène internationale, a décerné plusieurs médailles et récompenses à ces danseurs et danseuses.

Niveau Moyen (13-15 ans) : Médaille d’ARGENT : Héléa ESPEJO - Médaille de BRONZE : Manon LAHIRIGOYEN - Mention AB : Eve ZAMBELLI, Calista DAURIAC - Encouragements : Lou-Ann MILASSIN
Niveau Elémentaire (11-13 ans) : Médaille de BRONZE : Hugo SENAC
Niveau Préparatoire (8-10 ans) : Mention AB : Quentin LARRE

 

Depuis, Manon LAHIRIGOYEN a travaillé par vidéo avec son professeur tout au long du confinement pour présenter son entrée au Centre de Formation en Danse (CFD) de l’Ecole de Ballet Lipszyc de Biarritz. Cette période particulière ne l’a pas empêchée d’être assidue et de délivrer un très bon travail dont elle a été félicitée. Manon est admise pour la rentrée 2020/2021 au CFD de Biarritz.

 

Leur chemin vers la professionnalisation continue…

 

Clovis MAGNARD, son nom ne vous est pas inconnu puisqu’il a suivi ses études de danseur au Conservatoire Henri Duparc, a participé à de nombreux spectacles chorégraphiques dont le dernier en date  « Estro ». Clovis reste en contact avec son professeur Nathalie Hallay depuis son départ en 2019 pour le CFD à Biarritz. Il poursuit son parcours professionnel avec brio puisqu’il intègre cette année la prestigieuse « Ecole Rudra Béjart » à Lausanne. Maurice Béjart crée l’école en 1992 avec l’idée d’une école-atelier multidisciplinaire dont la danse serait la base.

 

 

Antonin ALZIEU a commencé la danse très jeune et a rejoint le Conservatoire Henri Duparc à l’âge de 12 ans. Tout au long de sa formation en danse contemporaine dans la classe de Tatiana TANEVA, il a montré son attachement à cet art et sa détermination. Il a participé à de nombreux spectacles chorégraphiques. Aujourd’hui Antonin se dirige vers une carrière de danseur professionnel, il a été admis pour la rentrée 2020/2021 au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP).

Qui mieux qu’Antonin peut s’exprimer sur son parcours et sa passion :

 

Je m'appelle Antonin Alzieu, j'ai 17 ans et je suis passionné par la danse !

J'ai commencé la danse contemporaine à l'âge de 3 ans avec Hervé Rumeau dans une école privée à Tarbes. Puis, je suis allé à l'École de danse de Dutrey avec Béatrice Dutrey comme professeur. J'ai également commencé la danse classique à 8 ans au Centre Chorégraphique de Bigorre avec la grande Arlette Lorry ! C'est à mes 12 ans que j'ai eu la possibilité de rejoindre le Conservatoire à Rayonnement Départemental Henri Duparc, à Tarbes, où j'ai continué ma formation jusqu'en 3e Cycle danse contemporaine sous le regard bienveillant de mon professeur Tatiana Taneva.

C'est à 15 ans que j'ai eu l'opportunité d'intégrer le Conservatoire à Rayonnement Régional Maurice Ravel, à Bayonne, où j'ai fait mon entrée en COP (Cycle à Orientation Professionnelle) avec comme professeur principal Fabrice Loubatières. Tout en poursuivant la danse classique en complémentaire.

Étant en 2e année de COP, je devrais normalement obtenir mon DEC (Diplôme d'Études Chorégraphiques) en juin.

Voulant depuis toujours devenir danseur professionnel, j'ai décidé d'auditionner pour des écoles supérieures de danse.

J'ai été admis au CNSMDP (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris) en année préparatoire en danse contemporaine.

J'ai également été pris à l'École de Danse Contemporaine de Montréal.

Je comptais également auditionner pour le CNSMDL (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon), mais en raison du Covid-19 les auditions finales sont reportées jusqu'en septembre, or, cela est contraignant. C'est pour cela que je pense aller au CNSMDP.

Je suis fier et heureux d'avoir été pris ainsi qu'être danseur malgré les remarques et le harcèlement subis plus jeune lié à cette pratique qui a fait de moi qui je suis aujourd'hui, m'a permis de rencontrer des personnes géniales et de m'enrichir personnellement !  

 

 

La direction et l’ensemble des personnels du conservatoire félicitent ces élèves et anciens élèves pour leur travail, leur persévérance et surtout la passion qui les anime. Félicitations également à leur professeur Nathalie HALLAY, Tatiana TANEVA et Jean-Paul CRISTILLE pour leur présence, leur engagement, leur bienveillance et la qualité de leur enseignement.

 

Bravo à tous !